Le monde tel qu'il hait

Un fil(l)on en or !

Les nouvelles révélations du Journal du Dimanche et de Médiapart tombent mal pour le camp Fillon, déjà empêtré dans le « Penelope Gate ». Selon ces deux médias, l'ancien Premier ministre aurait touché sept chèques de crédits théoriquement réservés à la rémunération des assistants lorsqu'il était sénateur entre 2005 et 2007. François Fillon accusé de détournement de fonds publics
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog