Le monde tel qu'il hait

Médicamenteurs

On connaissait le problème des faux médicaments, ne contenant pas les substances pharmacologiques actives qu'ils sont censés contenir - une lucrative activité criminelle, qui rapporterait annuellement 75  milliards de dollars (70  milliards d'euros) au total. Mais un nouveau fléau fait son apparition : les médicaments de piètre qualité, insuffisamment ou trop dosés et qui, de ce fait, favorisent l'apparition de résistances aux traitements mettant en danger des décennies de progrès contre le VIH, la tuberculose et le paludisme. Alerte sur le fléau des mauvais médicaments
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog