Le changement (de régime) c'est maintenant !

Bisounours

Le président François Hollande a affirmé en Conseil des ministres qu'on ne pouvait "pas accepter les violences" lors de manifestations, comme celles commises lors des rassemblements contre le barrage de Sivens, a rapporté le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll. "On ne peut pas accepter" de telles violences "dans une démocratie", a déclaré M. Hollande en ouverture du conseil, après avoir rappelé également "la compassion à avoir" à l'égard de la famille de Rémi Fraisse, tué lors de la manifestation à Sivens. Hollande : "on ne peut pas accepter des violences dans les manifestations"
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog