Le changement (de régime) c'est maintenant !

La promesse est dite !

Le sujet était piégeux, mais François Hollande en a débattu " avec franchise " avec son homologue turc, Abdullah Gül. Au premier jour de sa visite en Turquie, le président a évoqué la question de la reconnaissance du génocide des Arméniens, au cours d'une conférence de presse au palais présidentiel de Çankaya, à Ankara. " Le travail de mémoire est toujours douloureux. Mais il doit être fait. Ce que nous avons à mener, c'est la réconciliation à travers la recherche de ce qui s'est produit et la reconnaissance de ce qui s'est fait ", a-t-il affirmé, en prenant soin de ne pas qualifier de " génocide " les massacres de plus d'un million d'Arméniens entre 1915 et 1916. Turquie : François Hollande évite le terme "génocide" pour qualifier les massacres de 1915
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog