Le monde tel qu'il hait

Kinshachie grave !

L’accord que doivent signer la République démocratique du Congo et la rébellion du M23 représente «une étape très importante» pour ramener la paix dans une région déchirée par un long conflit, estime l’envoyée spéciale de l’ONU Mary Robinson. Après leur victoire sur le Mouvement du 23 mars (M23), dont la rébellion durait depuis un an et demi dans l’est de la RDC, l’armée congolaise et la brigade d’intervention de l’ONU (3.000 hommes) «vont désormais s’en prendre à tous les groupes armés» y sévissant encore, a-t-elle souligné. Riche en minerais, l’Est est depuis une vingtaine d’années la proie de nombreux groupes armés qui tuent, violent, pillent, provoquent des déplacements massifs de population et recrutent des enfants. En République Démocratique du Congo, les rebelles du M23 capitulent
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog