Le changement (de régime) c'est maintenant !

La France éterhaine

Très peu de données fiables existent sur le racisme et lorsque enfin des études sont publiées, les variables convoquées pour l’évaluation ne permettent pas de conclusions solides. D’abord parce que les indicateurs indirects ne sont pas les plus rigoureux. Ensuite parce que le racisme étant très difficile à mettre en équation, il est hasardeux de prétendre l’évaluer à travers une seule variable et encore plus à travers une question qui n'est sans doute pas interprétée de la même manière sous toutes les latitudes. Et puis le degré d'honnêteté sur les questions sensibles peuvent aussi influencer les réponses. On sait d’après une étude Eurostat de 2012, que la France qui se classe 6e parmi 30 pays, est le plus enclin des grands pays européens à l'union mixte (11,8% des mariages). Les français deviennent-ils racistes ?
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog