Le monde tel qu'il hait

Irangoissant

L'Iran s'apprête à élire le successeur du président Mahmoud Ahmadinejad, qui quitte le pouvoir à l'issue de deux mandats marqués par l'isolement croissant du pays, une crise économique aggravée par les sanctions internationales liées au programme nucléaire national, et la répression impitoyable de toute dissidence. Cette fois-ci, le vote a été soigneusement verrouillé par l'homme fort de l'Iran, le Guide suprême, Ali Khamenei, clé de voûte du régime, au pouvoir depuis vingt-quatre ans. Les candidats les plus dangereux pour le Guide, tel l'ex-président Hachémi Rafsandjani, ont été écartés de la course présidentielle. Restent six candidats en lice, dont quatre proches d'Ali Khamenei. Iran : l'ayatollah Ali Khamenei vérouille l'élection présidentielle
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog