Le changement (de régime) c'est maintenant !

Face aux critiques, Bachar reste sarin...

Si Paris affirme détenir la preuve " irréfutable " de l'utilisation d'armes chimiques en Syrie, l'ONU penche dans ce sens sans toutefois disposer de certitude. La vingtaine d'enquêteurs indépendants, qui n'ont jamais pu entrer en Syrie depuis le début de leur mission en septembre 2011, ont mené leurs travaux depuis des pays voisins et depuis Genève. Convaincus à 100 % ou pas de l'utilisation d'armes chimiques, les pays membres ont besoin de voir leurs conclusions " validées par les Nations unies ", souligne une source occidentale, qui rappelle combien le " syndrome irakien " pèse dans les esprits. Syrie : la France entre prudence et aveu d'impuissance
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog