Le changement (de régime) c'est maintenant !

Contrats riants

Le chef de l'État était en visite en Chine, où il est venu plaider pour un rééquilibrage des échanges commerciaux. "Nous assistons à la répétition d'un scénario qui s'est déjà déroulé de nombreuses fois. Les droits de l'Homme sont sacrifiés au profit des intérêts économiques. Les chefs d'État européens se déplacent en Chine pour l'argent, pas pour promouvoir les droits de l'Homme du peuple chinois", a dénoncé Emmanouil Athanasiou, coordinateur du comité international de soutien à Liu Xiaobo. François Hollande, qui n'a pas caché venir en Chine pour gagner des emplois en France et a assisté à la signature de contrats aéronautiques et nucléaires, a assuré qu'il avait abordé la question du Tibet et des droits de l'homme en Chine "de manière franche et respectueuse" lors de ses entretiens avec les dirigeants chinois. Hollande en Chine : embarras sur la question des droits de l'homme
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog