Le monde tel qu'il hait

La dame de vers

Le "thatchérisme", nom donné à l'ensemble des politiques conduites par Margaret Thatcher alors qu'elle était Premier ministre du Royaume-Uni - est avec le "reaganisme", son pendant américain à la même époque, l'un des deux principaux avatars de la "révolution conservatrice". Celle-ci est intervenue à la suite de la phase de récession s'ouvrant avec les deux chocs pétroliers et la crise du keynésianisme. C'est dans les années 1970 que le "thatchérisme" prend forme, sous l'influence des penseurs et "think tanks" (clubs de réflexion) libéraux. Le conservatisme politique, le libéralisme économique et le traditionalisme social sont les trois caractéristiques fondamentales de ce courant. Pour relancer une économie qui a fait du pays le "malade de l'Europe", Thatcher privatisera de suite à tout-va, fera baisser impôts et dépenses publiques et musèlera les syndicats. La "Dame de fer" a toujours revendiqué des idées antisocialistes. Le lourd héritage du Thatchérisme
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog