Le changement (de régime) c'est maintenant !

Annus fischorribilis

Quelques jours après l'affaire Cahuzac, en visite officielle au Maroc, le président de la République a réagi aux révélations du Monde sur les investissements offshore du trésorier de sa campagne électorale, Jean-Jacques Augier. "Je ne connais rien de ces activités, de ces investissements (...) Si elles ne sont pas conformes à la loi fiscale, je demande que l'administration" s'en empare et qu'elle fasse "les rectifications si nécessaire", a déclaré François Hollande visiblement tendu, à l'occasion d'une conférence de presse où il avait remisé ses habituelles notes d'humour. Cahuzac, Augier... La série noire pour François Hollande continue
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog