(re)Ensemble tout (re)devient possible

Magistral

C'est une décision retentissante, judiciaire autant que politique. Confronté pendant plusieurs heures à au moins quatre membres du personnel de Liliane Bettencourt, à Bordeaux, pour vérifier s'il s'était rendu une ou plusieurs fois chez la milliardaire pendant sa campagne en 2007, Nicolas Sarkozy a été mis en examen dans la soirée par le juge Jean-Michel Gentil. L'abus de faiblesse est passible de trois ans d'emprisonnement, de 375 000 euros d'amende et d'une peine d'inéligibilité de cinq ans maximum. Affaire Bettencourt : Nicolas Sarkozy mis en examen pour abus de faiblesse
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog