(re)Ensemble tout (re)devient possible

UMP aux hommes de bonne volonté

Le traité de paix a été ratifié. Reste à le mettre en oeuvre. Jean-François Copé et François Fillon doivent se rencontrer, à l'Assemblée, pour s'accorder sur l'application concrète de l'accord de " sortie de crise " signé le 17 décembre 2012, à l'issue d'un mois de guerre de succession à l'UMP. En apparence, l'accord règle les principaux problèmes posés par l'élection contestée de M. Copé à la présidence du parti en prévoyant un nouveau vote en septembre, l'entrée de fillonistes dans la direction et, en échange, la dissolution du groupe dissident de M. Fillon à l'Assemblée. Mais, dans les détails, les deux rivaux ont encore plusieurs points à déminer. Les deux camps divergent sur l'interprétation de l'accord signé. UMP : Jean-François Copé et François Fillon doivent désormais s'accorder sur les clauses de leur armistice
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog