Le monde tel qu'il hait

To fisc or not to fisc ?

Dans sa lettre que Le Journal du Dimanche publie, Gérard Depardieu réplique sèchement au Premier ministre, qui l'avait lui-même traité de "minable". Dans son style inimitable, l'acteur aux 170 films et aux deux César, se défend et crie ses vérités sur sa vie et sur la France. Extraits : " Je suis né en 1948, j’ai commencé à travailler à l’âge de 14 ans comme imprimeur, comme manutentionnaire puis comme artiste dramatique. J’ai toujours payé mes taxes et impôts quel qu’en soit le taux sous tous les gouvernements en place. Je pars, après avoir payé, en 2012, 85% d’impôt sur mes revenus. Mais je conserve l’esprit de cette France qui était belle et qui, j’espère, le restera. Je n’ai jamais tué personne, je ne pense pas avoir démérité, j’ai payé 145 millions d’euros d’impôts en quarante-cinq ans, je fais travailler 80 personnes dans des entreprises qui ont été créées pour eux et qui sont gérées par eux." Théâtre : après les lectures des textes de St Augustin, le prochain spectacle de Gérard Depardieu ?
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog