Le changement (de régime) c'est maintenant !

Alger pleure, Alger rit

«Je reconnais ici les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien.» Au deuxième jour de sa visite en Algérie, François Hollande a prononcé un discours très suivi à la tribune du Parlement algérien. Parmi les souffrances citées par le président français devant les parlementaires algériens, «les massacres de Sétif, de Guelma et de Kherrata», qui «demeurent ancrés dans la mémoire et dans la conscience des Algériens». A Sétif, «le 8 mai 1945, le jour même où le monde triomphait de la barbarie, la France manquait à ses valeurs universelles», a poursuivi François Hollande. Un discours qualifié d'«historique» par la gauche, tandis que la droite a dénoncé «une repentance». Alger : François Hollande dénonce les souffrances infligées par la colonisation française
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog