Le monde tel qu'il hait

Les droits de l'norodom

En 1941, il est monté sur le trône. Il a abdiqué en 1955 en faveur de son père. En 1970, il est "destitué" en son absence. De Pékin, où il se réfugie, Norodom Sihanouk accorde son patronage à l'insurrection des Khmers rouges, ceux-là mêmes qu'il dénonçait quelques années auparavant. Le pays plonge dans la guerre et, surtout, dans une série de massacres. Cinq ans plus tard, les Khmers rouges occupent Phnom Penh. Ils vident les villes et transforment le Cambodge en un vaste camp de concentration, au prix de près de deux millions de victimes. Norodom Sihanouk est revenu au Cambodge en novembre 1991, est remonté sur son trône deux années plus tard avant d'abdiquer en 2004 en faveur de son fils Sihamoni, invoquant son âge et sa santé. Mort de l'ex-roi du Cambodge Norodom Sihanouk
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog