Cathotalitaire

Vaticancans

Sous ses dentelles et ses ors, le palais du Vatican est à la dérive. Des scandales, il en a connu beaucoup dans sa très longue histoire. Mais jamais on avait vu pareil détournement de la correspondance privée du pape, pareil étalage de rumeurs et de forfaits, pareille divulgation de documents confidentiels. L’affaire couvait depuis des mois, mais cette fois le Vatican a mis la main sur un «corbeau»: il se nomme Paolo Gabriele, 46 ans, marié et père de trois enfants et il est le majordome personnel du pape. Parmi les documents qui ont «fuité» dans la presse, figurent en particulier des lettres adressées personnellement à Benoît XVI par l’archevêque Carlo-Maria Vigano, ancien numéro deux du tribunal administratif, muté à Washington comme nonce apostolique, après avoir révélé l’existence d’un large réseau de corruption, de népotisme et de favoritisme liés à des contrats, signés à des prix gonflés, avec des partenaires italiens. D’autres documents évoquent les scandales sexuels qui ont frappé le fondateur des Légionnaires du Christ (mort en 2008), ordre repris en mains depuis grâce à Benoît XVI, ou les négociations entre le Vatican et la Fraternité sacerdotale saint-Pie X des intégristes. Vatican : divulgation de documents confidentiels et compromettants par le majordome du Pape
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog