(re)Ensemble tout (re)devient possible

Faim de règne

Pour la première fois sous la Ve République, un Président sortant n’arrive pas en tête du premier tour du scrutin. C’est toute la stratégie du candidat Nicolas Sarkozy qui a été mise à mal par les électeurs. Avec environ 26% des suffrages exprimés, selon les estimations, le candidat de l’UMP est devancé d’environ trois points par celui du PS, François Hollande, aux alentours de 29% des voix. Avant le premier tour, les stratèges de l’Élysée confiaient que leur candidat n’avait plus de chance de l’emporter s’il ne surprenait pas en arrivant largement en tête du scrutin le 22 avril. Le choc tant espéré ne s’est pas produit. Pire, toute la stratégie Sarkozyste, inspirée par Patrick Buisson, visant à récupérer les voix du Front national, a échoué. Avec 19% des suffrages exprimés, Marine Le Pen explose le record précédent détenu par son père en 2002 (16,9%). Malgré une campagne à la thématique hésitante, le FN franchit un nouveau seuil dans l’élargissement de son influence. 1er tour des élections présidentielles : François Hollande arrive en tête
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog