Le monde tel qu'il hait

Dynastique ton père !

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il est mort d'une crise cardiaque, léguant à son fils Kim Jong-Un, désigné pour sa succession, un pays doté de l'arme nucléaire mais parmi les plus fermés au monde, et une économie moribonde, incapable de nourrir son peuple. Kim Jong-Il, dont la santé s'était rapidement dégradée après un accident cérébral en 2008, était âgé de 69 ans, selon sa biographie officielle. Le "Cher leader" ou "Grand leader" dirigeait d'une main de fer depuis la mort de son père, Kim Il-Sung, en 1994, la République populaire démocratique de Corée (RPDC). Une dynastie communiste unique dans l'Histoire, où règnent culte exacerbé de la personnalité, censure, exécutions et internements arbitraires dans des camps considérés par les ONG comme des mouroirs de masse. Son plus jeune fils Kim Jong-Un, un homme de moins de 30 ans dont le monde entier ignorait jusqu'au visage il y a un an, a été désigné pour prendre sa succession, a annoncé l'Agence centrale de presse coréenne (KCNA), canal privilégié de la propagande nord-coréenne. Le dirigeant Nord-Coréen Kim Jong-II est mort, son fils lui succède
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog