(re)Ensemble tout (re)devient possible

Dissolution

La justice a pour la première fois condamné un ancien président de la République, infligeant deux ans de prison avec sursis à Jacques Chirac dans l'affaire des emplois fictifs de la ville de Paris. Les faits remontent aux années 1990, quand M. Chirac était maire de Paris. Il a été déclaré coupable de "détournement de fonds publics", "abus de confiance" et "prise illégale d'intérêt", pour 19 des 28 emplois pour lesquels il était poursuivi. L'ex-chef de l'Etat a annoncé sa décision de ne pas faire appel. Jacques Chirac condamné pour abus de confiance, détournements de fonds publics et prise illégale d'intérêt
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog