In Ob we trust

Born to return

39.000 soldats américains devraient quitter l'Irak d'ici à la fin de l'année, en conformité avec l'accord signé en 2008 entre Washington et Bagdad. Cette date correspond à l'accord de retrait signé en 2008 entre Bagdad et l'administration Bush. Washington et Bagdad sont en «parfait accord», a affirmé Barack Obama, qui a annoncé dans la foulée que le premier ministre irakien se rendrait à la Maison-Blanche en décembre. En tout, l'intervention américaine en Irak, entamée en 2003, aura coûté la vie à plus de 4 400 membres de l'armée américaine et, selon diverses estimations, 100.000 Irakiens. George W. Bush avait déclenché l'invasion de l'Irak sans l'aval des Nations unies, officiellement pour mettre hors d'état de nuire les armes de destruction massive que le dictateur Saddam Hussein était censé posséder. Ces armes n'ont jamais été trouvées. Capturé, Saddam Hussein a été exécuté par la justice irakienne en 2006. Irak : les 39 000 militaires américains devraient quitter le pays avant fin 2011

Commentaires (1)

  1. Jean-Luc
    Le 7 décembre 2011 à 10:43 | Permalien

    Magnifique ! Graphisme puissant (t'es le meilleur dans ce domaine), humour décapant, du très, très bon Mykaïa.

  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog