(re)Ensemble tout (re)devient possible

Caution qui s'en dédit

Le président-fondateur des laboratoires Servier, Jacques Servier a été mis en examen, en tant que personne morale et physique pour «tromperie aggravée, escroquerie à l'assurance-maladie et aux mutuelles». Cinq autres sociétés du groupe sont également poursuivies. Si pour l'instant, Servier reste libre, il a été placé sous contrôle judiciaire en échange d'une caution de quatre millions d'euros. La justice l'a obligé à fournir aussi une «garantie» de six millions d'euros avant le 15 décembre, précise son avocat. Les cinq autres filiales du groupe mises en examen, placées sous contrôle judiciaire, ont reçu obligation de verser une caution totale de 65 millions d'euros. Depuis l'éclatement du scandale du Médiator, cet antidiabétique prescrit comme coupe-faim par Servier, trois juges d'instruction parisiens ont été nommés pour démontrer comment ce médicament, qui serait à l'origine de la mort de 500 à 2 000 personnes, a pu être commercialisé pendant plus de 30 ans par le géant pharmaceutique. Scandale du Médiator : de lourdes cautions imposées à Jacques Servier
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog