(re)Ensemble tout (re)devient possible

Valls-hésitation

Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a salué ce matin "le courage" du député PS de l'Essonne Manuel Valls, candidat aux primaires socialistes pour 2012, qui a remis en cause les 35 heures. M. Valls a estimé dimanche que la gauche devrait, si elle revenait au pouvoir en 2012, "déverrouiller les 35 heures" pour permettre aux Français de "travailler plus et travailler mieux", reprenant en cela une formule de M. Copé. Jean-François Copé salue le courage d'Emmanuel Valls qui a remis en cause les 35 heures.
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog