(re)Ensemble tout (re)devient possible

Lapsuce d'Hortefion

Décidément les lapsus à connotation sexuelle ont le vent en poupe chez les membres et anciens membres du gouvernement. Après l'incontournable «fellation-inflation» de Rachida Dati, Brice Hortefeux s'est lui même piégé au micro de RTL en évoquant le fichier des empreintes... "génitales" au lieu de "digitales"... «Il y a deux fichiers majeurs, ce sont les fichiers des empreintes génitales et des empreintes génétiques», a lancé avec aplomb le ministre de l'Intérieur. Lapsus : Brice Hortefeux défend le fichier des empreintes génitales au lieu de digitales
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog