Le monde tel qu'il hait

Déficience de verticalité

La cour d'appel de Paris rejuge ce douloureux dossier qui s'est soldé, en première instance, par la relaxe de l'ensemble des médecins et infirmiers prévenus, au désespoir des familles de dizaines de jeunes décédés de la maladie de Creutzfeldt-Jacob (MCJ) dans les années 80. Un désespoir accentué par la longueur de l'instruction et le fait que le jugement intervienne 20 ans après les faits. Les familles promettent d'être encore nombreuses à se presser jusqu'au 24 novembre sur les bancs des parties civiles de la cour pour défendre la mémoire des victimes: 120 jeunes, traités en raison de leur petite taille, sont décédés aujourd'hui, selon l'association des victimes de l'hormone de croissance (AVHC). Ils étaient 115 en première instance. Le procès en appel de l'hormone de croissance s'ouvre à Paris
  • Saisissez votre e-mail :
  • 2014 : Actuanalyse comportementale, le nouvel album de Mykaïa, en vente sur ce blog